Odin

Petit-fils du premier Dieu Bari, Odin est avec ses frères Vili et Vé l’assassin d’Ymir et le créateur de Midgard, des Hommes, des Nains et des Elfes. Il est nommé Alfadir, le père de tout, et ce n’est pas sans raison qu’il est le Dieu principal d’Asgard. Sage, courageux, généreux, il peut être aussi fourbe et cruel.
Odin a enfanté de nombreux enfants. Avec sa femme, Frigg, il a deux enfants : le Dieu aveugle Hoder qui assassinera son frère Balder. Avec la personnification de la Terre, Fjörgyn, Odin engendre son fils le plus célèbre, Thor. Vidar, Vali, Hermod sont aussi ses fils.
Dieu du savoir, il a une soif insatiable pour la connaissance. Pour boire à la fontaine de la sagesse, il donne à Mimir son œil gauche et acquiert ainsi la connaissance du passé et du futur. L’œil qui lui reste luit comme le soleil.
Cherchant à en savoir plus, il se pend avec sa lance Gungnir à Yggdrasil durant neuf jours et obtient ainsi la maîtrise des runes et de la magie. Hangi, Dieu des pendus, ainsi le nomme-t-on parfois.
Enfin, il ne cesse d’observer l’Univers du haut de son trône Hlidskjálf et envoie ses corbeaux messagers Hugin (la pensée) et Munin (la mémoire) parcourir les neuf mondes afin qu’ils lui rapportent ce qu’ils ont vu et entendu.
Odin est aussi accompagné de son cheval octopode Sleipnir et de ses deux loups Geri (le glouton) et Freki (le vorace).
Dieu de la victoire et de la mort, il a sous ses ordres les Bersekers qui combattent dans un état de transe provoqué par l’esprit animal (ours, loup ou sanglier). Il commande aussi aux Valkyries. Ces vierges guerrières distribuent la mort parmi les guerriers et emmènent l’âme des héros au Walhalla, le grand palais d’Odin, afin qu’ils deviennent des Einherjar , les guerriers qui se battront aux côtés d’Odin au soir du Ragnarök.
Depuis longtemps Odin connait sa destinée : malgré l’armée qui l’entoure, le loup gris Fenrir le dévorera lors de la bataille finale mais en le vengeant, son fils Vidar participera au renouveau de l’Univers.